{{{$data->nom}}}

ORBIS TERRARUM

Scène libre : Rencontre universitaire

Créer une scène libre Répondre

RP posté le

Il était 6h57 précisément, le réveil venait de sonner annonçant l'obligation de rapidement se lever pour se préparer à affronter la journée qui attendait l'étudiante. N'étant pas réellement motivée, comme chaque matin, elle prit de longues minutes à sortir de son lit avant que May ne vienne à lui souhaité un joyeux réveil :

-Bonjour Constance. Comment s'est passée votre nuit ? Il est actuellement 7h10. Aujourd'hui, vous visitez l'université de droit dans le but d'apprendre la législation de votre rôle professionnel. Les conditions météorologiques sont agréables malgré un risque de légère pluie en début de matinée. Votre chocolat chaud est prêt.

Constance soupira avant de sourire en entendant la voix de son intelligence artificielle préférée. Elle s'approcha alors de sa table puis s'installa sur l'unique chaise qui se trouve juste en face pour savourer son chocolat chaud et ainsi se réveiller petit à petit. Le réveil était toujours un moment très compliqué pour Constance, elle préférait largement rester dans son lit le plus longtemps possible, mais détestant être en retard, elle n'avait pas d'autre choix. Après avoir savouré sa boisson chaude, elle se dirigea alors dans la salle de bain pour prendre sa douche, se maquiller très simplement, se coiffer et se vêtir d'une tenue assez simple : un jean, un sweat noir ainsi que des cuissardes noires. De quoi être jolie tout en étant décontractée.

Une fois prête, elle pris sa veste et son sac puis quitta son appartement pour dire de ne pas être en retard. Constance arriva finalement vers 8h25 à l'université de droit, soit quelques minutes en avance. Bon nombre d'élèves étaient déjà présents mais elle ne leur adressa pas la parole, en fait elle ne connaissait personne dans sa promo, elle préférait souvent rester seule.Elle attendit alors d'avoir les consignes des enseignants avant d'entrer dans l'enceinte du bâtiment, se faisant alors accueillir par bon nombre d'élèves.L'ambiance dans cette université semblait bien meilleure que la sienne pour le coup.

Constance s'avança dans les couloirs et vit les différents ateliers et cours qui avaient été mis à place pour cette journée. Cependant, elle préféra passer son chemin et visiter l'établissement seule pendant de très longue minutes jusqu'à trouver la cafétéria où elle s'arrêta. Constance détestait d'avance cette journée, l'idée de devoir rencontrer des personnes superficielles ne lui plaisait pas beaucoup, c'est pourquoi elle s'installa tranquillement à une table, se prenant une bar de céréales au niveau du distributeur.

0

RP posté le

Aujourd'hui était une sorte de journée sociale ou je ne sais quoi qui consistait à regrouper les différentes branches culturels telle que l’architecture, le droit, la médecine, le social enfin bref. Plus d’étudiants qu’il n’existe déjà avec pour seul protection Clay.

d484cc6b9c7cf5f022c9e499574768eb.png

Clay c’est… C’est comme un petit ami si je peux dire ? Il est très prévenant, très sentimental, avec sa propre conscience / volonté, j’en oublie que des fois il s’agit d’un androïde. Il m’aidait alors à me lever de mon lit absolument superbe… Mon lit c’est absolument tout pour moi, car hormis mon fauteuil et l’université, mon lit est l’endroit ou je passe le plus de temps. Et m’installa dans mon fauteuil avant de me diriger vers le dressing et la salle de bain.. J’étais tellement stressée de cette journée que j’en avais l’estomac noué et je ne pourrais donc rien avaler. J’avais préparé une tenue pour aujourd’hui d’ailleurs mais après réflexion, si jamais c’est un homme avec qui je dois passer la journée j’ai peur qu’elle ne paraisse un poil trop osée…


a77eb9232ff81c98da4881cb8983d0e2.png

84169f37b69dbebabb03cafe10815763.png

J’étais enfin prête, et dans le métro accompagnée de Clay qui m’accompagne absolument partout. Et avant de descendre du métro, une notification provenant de l’organisateur de la journée venait de se manifester sur ma boîte et Clay ne tarda pas à m’expliquer cette information qui spécifiait que je ferais équipe avec une blonde du nom de Constance. C’est un joli prénom… Et d’après Clay pour que je puisse la reconnaitre il fallait ce fier à sa longue chevelure dorée…

Une fois à la cafétéria suite à la remarque de Clay je l’apperçu. Je roulais alors vers elle et lui tapotais l’épaule :

-« Bonjour Constance, je sus Lucraitia… Nous allons passer la journée ensemble… Enchantée… »

0

RP posté le

Constance ne put s'empêcher de sursauter lorsqu'une personne vint toucher son épaule alors qu'elle était totalement perdue dans ses pensées. En sursautant, son genoux se cogna fortement sur le dessous de la table, la laissant pousser un râle de douleur pendant une petite seconde avant qu'elle ne se retourne vers la personne qui lui avait adressé la parole. Il s'agissait d'une demoiselle en fauteuil roulant, une femme au style très particulier mais un style absolument sublime. Constance laissa son regard se poser sur le sien, elle était presque hypnotisée par un tel regard et un tel style vestimentaire. La jeune femme qui se trouvait devant elle était remplie de charme, elle ne pouvait le nier. D'une voix légèrement honteuse suite à son maladroit sursaut, elle se permit de lui répondre, un brin étonnée :

-Constance ? Lucraitia ? Je ne savais pas que vous saviez d'avance mon prénom, je ne savais même pas que nous étions par binôme. Mais enchantée, je m'appelle Constance Rochard, je suis en deuxième année de Médecine.

Elle n'était pas habituée à parler à des personnes dans le cas de Lucraitia, à vrai dire ça ne la dérangeait absolument pas car elle était loin d'être fermée d'esprit, pour elle ça ne changeait absolument rien, mais elle avait surtout peur de la regarder de manière maladroite et ainsi la rendre mal à l'aise. Constance se décida à lui sourire en se tournant un peu plus dans sa direction, retirant alors son regard neutre et agacé. Cette journée semblait à ce moment bien moins ennuyante que prévu, la personne avec qui elle se trouvait semblait bien plus riche en caractère et surtout bien plus sociable.

Sans plus attendre, elle se leva de sa chaise pour s'approcher de la demoiselle qui avait attiré sa curiosité :

-Tu es étudiante en droite toi, c'est bien ça ? Sais-tu ce qu'on doit faire aujourd'hui en ce lieu ? Je ne suis au courant de rien, j'ai du mal à suivre l'actualité, souvent je préfère aller m'acheter des vêtements ou jouer à des jeux plutôt que lire ou écouter mes mails.... Et si tu sais que tu es en groupe avec moi, c'est que tu dois savoir ce qu'on doit faire, non ?

0
Créer une scène libre Répondre
*/ ?>